Le sport pour lutter contre la maladie de parkinson

Reportage TF1 du 25 mai 2012 à 20h00

Coup de projecteur sur cette expérience menée par le CHU de Limoges sur les bienfaits de l’activité physique sur les patients atteints de la maladie de Parkinson. L’un d’eux, a couru un 100km et les résultats sont assez concluants.

http://www.wat.tv/video/bienfaits-sport-sur-malades-51u1r_2i6xp_.html

L’activité physique maintiendra en forme et permettra d’améliorer les capacités motrices et la souplesse articulaire.

Le sport au secours des malades de Parkinson ?

Pendant longtemps, on a cru que sport et Parkinson ne faisaient pas bon ménage. Les médecins avaient plutôt tendance à mettre leurs patients en garde contre toute fatigue inutile. Des études montrent des bienfaits (1), (2), ou (3).

L’exercice physique fait aujourd’hui pleinement partie des tactiques à mettre en place pour mieux vivre avec la maladie de Parkinson. La danse a notamment été étudiée par différents chercheurs pour son action positive sur la maladie…

Ainsi, des chercheurs de l’Ecole de médecine de l’Université de Washington sont parvenus à démontrer la supériorité des cours de tango sur les soins classiques de kinésithérapie dans la lutte contre la maladie de Parkinson, du moins lorsqu’il s’agit d’améliorer la mobilité et l’équilibre des patients (1).

Une autre équipe de l’Institut neurobiologique de La Jolla en Californie s’est intéressée elle aussi à la relation fine entre la musique et le mouvement. Les scientifiques ont observé que la danse n’exigeait pas une intégration élaborée du geste dans les sphères corticales. Danser reste ainsi uen activité accessible à des personnes atteintes de maladies dégénératives graves comme dans les stades ultimes du Parkinson (2).

Musique et à danse pourraient ainsi permettre de lutter contre la maladie de Parkinson!
Même si l’explication neurologique demeure assez nébuleuse, le simple fait d’être dans une démarche active face à la progression de sa maladie participe indéniablement à se sentir mieux.

Enfin, on ne peut aborder la relation entre sport et maladie de Parkinson sans dire un mot de cette recherche menée à l’Université de Harvard (Boston) qui consistait à récolter un maximum d’informations précises sur le mode de vie et notamment sur la pratique du sport d’une large population de 150.000 hommes et femmes de plus de 50 ans et suivre ensuite leur état de santé pendant 14 ans.

Si le nombre de personne atteintes de la maladie de Parkinson s’est révélé conforme aux prévisions, on s’est aperçu qu’une activité physique régulière depuis l’enfance réduisait considérablement le risque de développer la maladie de Parkinson. « Cette découverte est prometteuse » confie le professeur Ascherio, responsable de l’étude. « Mais il n’est pas à exclure qu’un autre facteur soit impliqué ».

A la lumière des dernières études et de la pratique, l’exercice physique régulier et quotidien est donc désormais incontournable pour accompagner la maladie de Parkinson. D’ailleurs l’Association suisse de la maladie de Parkinson considère que c’est une des mesures les plus importantes du « traitement à long terme » et recommande aux malades de pratiquer chaque jour (voire plusieurs fois par jour), des activités telles que des promenades régulières, de la gymnastique, des montées d’escaliers… D’après l’association, ces exercices améliorent la mobilité, la circulation et l’élasticité de la peau et préviennent les contractures articulaires et musculaires tout en procurant plus de bien-être psychologique. 

Mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 16/04/2013
Créé initialement par Gilles Goetghebuer, avec l’aide de Pauline Baumer le 04/05/2009

Sources : Association suisse de la maladie de Parkinson.

(1) Hackney & Kantorovitch, Neurologic Physical Therapy 2007 Dec; 31(4):173-9.
(2) AD Patel, 10th International Conference on Music Perception and Cognition, 08/2008.
(3) Thacker, E.L. et al., Mov Disord. 2008 January; 23(1): 69–74. doi:  10.1002/mds.21772.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'oeil nouveau des tendances running