Archives par mot-clé : course du canigou

Mon premier Trail : trail du canigou 34km D+2180 et D-2180 (aout2013)

Le 04 aout 2013, premier frisson pour une course nature, une distance supérieur à un semi et surtout en montage avec dénivelé positif puis négatif.

Course catalane connue des spécialistes aux alentours de Perpignan, reconnue des fans de trail, et des touristes …

Je me rassure pour valider l’objectif de terminer la course car il s’agit d’un challenge avec un pote marathonien et que je connais une partie du terrain et la fameuse cheminée du Canigou pour l’avoir faite en randonnée enfant.

fibre-running

Le pic du Canigou est le haut sommet oriental de la chaîne des Pyrénées, sur le massif du Canigou. Il est situé dans le Conflent, département des Pyrénées-Orientales, et culmine à 2 784,66 mètres d’altitude !!

D’un point de vue sportif, cette course date de 1905. A l’époque, les premiers coureurs portaient une charge de 8 kg .

La moyenne est de 5H37m42s en 2013. Le premier réalise le parcours en 3H11, soit le KM en 5m48s.

parcours_2014Le départ donné à 7H aux 800 passionnés, sous une légère brume matinale, permet de ne pas se déshydrater. Le début de course est collégial, en même temps il n’est pas nécessaire de partir « tambour battant ». Mais on libère vite le stress ou l’énergie avec le col de Jou.

Au gré des km et des virages, la végétation change et évolue. Les bénévoles sont fantastiques! Le dernier ravitaillement avant le pic, l’eau provient de la montagne rien de mieux pour repartir.

sommet du canigou

Le sommet est atteint en 3H45 pour les 18 km d’ascension. La descente est plus difficile, à cause des efforts déjà accomplis, de la chaleur estivale (il est 11h au sommet), du terrain accidenté, les virages … Je finis ravi en en 6H52. Même en marchant marche je souffre . Nous avons mérité le muscat et le plateau repas !!

Conseils:

  • Prendre le temps aux ravitaillements,
  • bien connaître son matériel et surtout l’avoir testé avant,
  • prendre du plaisir avant de se faire mal,
  • gérer différement la course de montée, et la course de descente !

Sportivement,

Pierre