blog Fibre Running

Quelles solutions pour protéger mon vélo contre le vol, la casse et les accidents ?

En effet la pratique du vélo a pris un élan de fou avec le covid et le confinement. Le sport est vital et régénérant, comme la tendance du velotaff qui prend de plus en plus d’ampleur comme le VAE ;-)) Comment me protéger et mon vélo contre le vol, la casse et les accidents ?

Quelles solutions pour protéger mon vélo contre le vol, la casse et les accidents ?

les premieres solutions pour protéger mon vélo contre le vol, la casse et les accidents sont:

  • l’assurance
  • l’immatriculation
  • le choix du lieux de partage et stockage, chez soi ou au bureau
  • respecter le code de la route : un rappel des règles de circulation, des conseils de sécurité et les équipements spécifiques et indispensables. 
  • la licence FFC ou FFtri

Pourquoi assurer son vélo ?

Quelles sont les statistiques de vols de vélo ?

Chaque année 500 000 deux-roues sont volés, sans compté ceux jamais déclarés!!, soit 1400 vélos par jours en France !!

Est il obligatoire d’assurer son vélo ?

L’assurance n’est pas obligatoire mais recommandé car cela reste un budget pour tout le monde, plus la contrainte de ne pas forcément le récupérer.

Ainsi, la garantie vol de votre MRH (multirisque habitation) ne vous indemnisera pas. Elle est surtout obligatoire pour couvrir les dommages que vous pouvez causer à un tiers, qui sont couverts par la responsabilité civile.

Faut-il par conséquent souscrire une assurance vélo contre le vol ou encore d’éventuels accidents sur la route ?

Selon le site du service public : Pour les vélo classique et les VAE, Non, il n’y a pas d’assurance obligatoire pour le vélo avec assistance électrique dont la puissance ne dépasse pas 250w, sauf si l’assistance est activée au-delà de 25km/h.

L’assurance est obligatoire pour le VAE dont la puissance dépasse 250w.

Néanmoins, vous devez réparer les dommages que vous causez aux autres. Vous pouvez souscrire la garantie responsabilité civile pour cela. Pour couvrir vos propres dommages et ceux de votre vélo, vous pouvez souscrire la garantie accident.

Comment assurer son VAE à la journée ?

En effet, la responsabilité civile généralement comprise dans l’assurance habitation suffit à couvrir les dommages causés aux tiers.

Enregistrer son adhésion sur le site www.assurances.decathlon.fr ou envoyer par courrier ses coordonnées et la copie de son ticket de caisse sur lequel figure son assurance.

Quelle assurance pour vol de vélo ?

Le vol avec effraction du vélo peut être indemnisé par le contrat d’assurance multirisques habitation si le vélo est dans le logement ou dans les dépendances assurées (cave, garage…) et si les locaux sont correctement protégés.

Comment assurer mon vélo ?

Pour que le vélo électrique soit couvert par votre responsabilité civile, il doit remplir trois conditions :

  1. L’assistance électrique doit être couplée au pédalage.
  2. L’assistance électrique doit s’interrompre dès lors où la vitesse dépasse les 25 km/h ;
  3. La puissance du moteur électrique ne doit pas dépasser 250 watts.

Comment immatriculer un vélo ?

Comment immatriculer un vélo électrique ? Pour lancer la procédure d’immatriculation de votre vélo électrique, vous devez vous rapprocher des services habilités à le faire : le site du gouvernement de l’ANTS, ou bien un professionnel de l’immatriculation en ligne, comme Auto Démarches qui donnent les documents nécessaires.

Comment savoir si un vélo est volé ?

Reconnaître un vélo volé

  1. Le vendeur ne veut pas vous rencontrer à la maison. Si vous nous contactez, le vendeur évitera de voir le vélo chez lui. …
  2. Pas de numéro de téléphone. Un vendeur peu fiable ne vous donne généralement pas de numéro de téléphone mobile. …
  3. Pas de nom ou juste un alias. …
  4. Pas de numéro de cadre du vélo.

Quelle Indemnisation cas d’accident avec une voiture et mon vélo ?

Le code de la route fait foi ! Depuis 1985 en France, la loi Badinter protège les cyclistes victimes d’accident avec une voiture. Elle stipule que l’assureur de l’automobiliste doit indemniser toute « victime d’un accident de la circulation dans lequel est impliqué un véhicule terrestre à moteur ». Jusqu’à une prise en charge totale pour les personnes de moins de 16 ans et de plus de 70 ans, ainsi que pour les personnes handicapés avec plus de 80% d’invalidité.

Ainsi Le cycliste ne peut pas toucher d’indemnisation dans le seul cas où il a commis une faute inexcusable l’exposant « à un danger dont il aurait dû avoir conscience ».

La solution pour s’assurance avec son club et sa licence ?

Merci citicylce pour ce bon conseil : Tous les licenciés de la Fédération Française de Cyclisme bénéficient d’une assurance vélo pendant les compétitions et en dehors pendant toute la période de validité de la licence. En plus de la responsabilité civile, les cyclistes sont couvert par une individuelle accident les dédommageant de « toute atteinte corporelle non intentionnelle et provenant de l’action soudaine d’une cause extérieure ». Dans le cadre d’une compétition sportive, l’assurance FFC est obligatoire pour participer. Des garanties complémentaires permettent d’étendre la protection des licenciés et de profiter d’indemnisations plus intéressantes.

Pierre fan de vélo et de triathlon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.