hydratation sport
blog Fibre Running

Hydratation, pourquoi est-il important de se désaltérer ?

L'hydratation et ses enjeux

L’hydratation est toute aussi importante qu’une bonne alimentation diététique pour tout sportifs amateurs ou professionnels recherchant la performance sportive.

hydratation et nutrition

Les risques d'une mauvaise hydratation

Une mauvaise hydratation rend beaucoup plus vulnérable au coup de chaleur et accrois les risques de crampes, courbatures, claquages, douleurs musculaires, etc.

En cas de déshydratation grave il est possible de voir sa tension artérielle diminuer entrainant des étourdissements voir de confusion mentale.

Un facteur de performance sportive

Une mauvaise hydratation va entrainer une baisse des performances physiques estimé à environ 10% avec une diminution importante de l’endurance et de la force musculaire. De plus, les performances mentales diminuent, la concentration diminue, le temps de réaction augmente (de 10 à 20%), augmentation de la sensation de fatigue et du nombre d’erreurs.

Quand lors d’un effort physique, l’on souhaite rester au meilleur de sa forme, les boissons adaptées à l’effort deviennent alors de véritables atouts dans la quête de performances sportives. A base de glucides et de sodiums, cette boisson redonnera à votre corps toutes les énergies nécessaires pour continuer l’exercice. Cette dernière, se compose d’eau, de sucre, de sel et de jus de fruit (pour le goût). Voir les dosages ici page 21.

Les bonnes pratiques

Pour assurer une bonne hydratation, un sportif doit boire avant, pendant et après l’effort. L’objectif étant de s’assurer que le corps ne manque d’eau à aucun moment.

Lors de l’activité physique. Il est vivement conseillé de boire petit à petit mais régulièrement (500 ml répartis sur 15 à 30 minutes).

S’hydrater régulièrement dans la journée (environ 10 verres bien répartis) et non en grosse quantité (une à deux fois par jours seulement).

Consommer de l’eau à température ambiante pour éviter des problèmes de digestions et des maux de tête.

Évitez la prise de café, ce dernier entrainant une déshydrations. Les boissons énergisantes sont aussi à proscrire, beaucoup trop sucrées mais sans pour autant être bénéfique pour le corps. De plus la consommation de café et de boissons énergétiques entraine des troubles du sommeil si consommé après 16h.

Attention cependant, la quantité d’énergie que vous allez dépenser et dont vous aurez besoin de récupérer sera différentes en fonction de nombreux facteurs. Les principaux sont : les températures (s’il fait froid vous consommerez plus d’énergie pour le même exercice) et l’endroit où vous pratiquer votre activité physiques (en salle ou non).

Bien choisir son outil pour s’hydrater :

Voici l’exemple de  gourde en inox issue de “la petite gourde” en test dans un nouvel article. D’autres articles pour le running et le trail ont été utilisés et testés pendant des kilometres. Le sac avec les flasques j’adore aussi en entrainement distance longue, et en course trail montagne, voir randonnée 😉

Source : Véronique ROUSSEAU Professeur de Sport, Diététicienne-Nutritionniste INSEP. ; “SPORT ET HYDRATATION Quand fautil boire plus ?“; publié en 2013 ; consulté le 14/05/2021

Fibrement, Pierre

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.